3e édition de la Bibliotram

3e édition de la bibliotram Casablanca
Durant toute une semaine, les casablancais pourront profiter d’une initiative originale pour se réconcilier avec la lecture. Il faut dire que depuis quelques années, les idées se multiplient pour inciter un plus grand nombre de personnes à redécouvrir les plaisirs de la lecture. Surtout dans un pays où le taux d’analphabétisme est très élevé, et où même les personnes instruites ont perdu le réflexe de meubler leur temps libre par une plongée entre les lignes. Ainsi, à partir de ce lundi et jusqu’au dimanche 20 décembre, l’association du cercle des citoyens conscients, organise la 3e édition de la Bibliotram. Cette année, cet événement a été baptisé «Qra Twsel», qu’on peut traduire: lire rend le trajet moins long.

Concrètement, il s’agit d’ancrer dans la culture des casablancais une habitude banalisée dans d’autres pays, notamment en Europe et aux Etats-Unis, où les passagers du métro sont souvent absorbés par leurs lectures. Au Maroc, cette initiative est lancée en partenariat avec la société Casa-transport, gestionnaires du tramway de la métropole. Les organisateurs avancent que cette manifestation culturelle vise à encourager la lecture. Cela, à travers des rendez-vous réguliers avec les usagers du tramway. Le concept est tout simple. Il s’agit de mettre en place, au niveau des stations de tramway, des bibliothèques où les usagers peuvent emprunter un roman, un recueil de poème, des livres d’histoire, des journaux ou des magazines. L’idée est de remplir le temps d’attente par la lecture.

Ainsi, près de 20 bibliothèques ont été installées dans 10 stations de tramway. Elles contiennent plus de 5000 livres, mis gratuitement à la disposition des usagers. Au-delà de l’acte de lire, les personnes qui utilisent le tramway dans leurs déplacements quotidiens peuvent également jouer un rôle actif pour encourager la lecture. Cela en faisant don de livres au profit de ces bibliothèques. Il faut signaler que cet événement est organisé en partenariat avec plusieurs organismes dont le ministère de la Culture, l’Institut Royal de la culture amazighe, le ministère des Habous et des affaires islamiques, l’Institut français de Casablanca, Tarik édition, Casa express, Editions Aini bennai…

Ecrit par Blaneeadmin le 14 Décembre 2015.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc