Amina Rezki et Amine Bennis exposent conjointement à la Villa des Arts de Rabat

Affiche_Cent_Contrainte

Début février, les cimaises de la Villa des Arts de Rabat reprennent vie après l’hiver avec une double exposition, celle des deux artistes marocains Amina Rezki et Amine Bennis. L’occasion d’admirer deux univers, de faire se rencontrer des langages picturaux et artistiques… et de ressortir deux fois plus enrichi d’une seule et unique exposition !

Amina Rezki et Amine Bennis à Rabat : Des tableaux propres et ceux nés de leur collaboration

Intitulée « Cent Contrainte », cette exposition réunissant à la Villa des Arts de Rabat Amina Rezki et Amine Bennis, se tiendra du 8 février prochain au 30 mars 2012, avec un vernissage prévu pour le 7 février. A cette occasion, les deux artistes présenteront leurs plus récents travaux personnels aux visiteurs, mais aussi ceux issus de leur collaboration ! Car outre l’avantage de présenter deux approches picturales, ce rendez-vous donne à voir des dessins réalisés à quatre mains par Amina Rezki et Amine Bennis. Leur procédé ? Créer des œuvres communes, mais en travaillant à distance c’est-à-dire en s’envoyant leurs travaux respectifs. Original, non ?! Une démarche où chaque artiste a décidé d’intervenir de manière énergique, avec urgence sur le travail de l’autre, en mettant de côté les egos et les susceptibilités. Une bien belle approche !

Amina Rezki et Amine Bennis à Rabat : Une rencontre au hasard des réseaux sociaux et des passions

tableau_amine_bennis

Mais comment sont nés cette exposition et au-delà leur rencontre ? Tout simplement au hasard des réseaux sociaux et de leur passion commune pour une figuration libre de toute contrainte de style ou de contenu, si ce n’est la contrainte de restituer à travers leurs œuvres un moment de vérité personnelle et abyssale. Et aux vues des œuvres qui en découlent, on se dit vraiment qu’il y a des rencontres qui devaient avoir lieu…Pourtant, rien ne les y prédisposait. Amina Rezki est née à Tanger, elle vit et travaille aujourd’hui à Bruxelles et possède entre autres un diplôme es Beaux-Arts de la ville. Amine Bennis, quant à lui, est ingénieur de formation, passe une année à l’académie des arts visuels de Bruxelles avant de rentrer définitivement au Maroc, son pays d’origine. L’artiste vit et travaille à Casablanca. Chacun a derrière lui de nombreuses expositions au Maroc comme à l’international. L’exposition « Cent Contrainte » (« 100 contraintes », « Sans contrainte», etc) à la Villa des Arts de Rabat est à voir, sans faute !

Ecrit par Blaneeadmin le 7 Février 2012.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc