Des assouplissements en vue pour la procédure de délivrance des visas courts séjours entre l’Europe et le Maroc !

Voici un domaine dans lequel nous n’entendons pas forcément souvent de bonnes nouvelles… Alors, quand il y en a, nous ne manquons pas de les signaler…

Dans le cadre du partenariat pour la mobilité entre l’Union européenne et le Maroc !

Ainsi, qui n’a jamais pesté contre cette procédure d’octroi des visas qui oblige à se doter d’une sacrée organisation et patience dès que l’on veut se rendre dans un pays européen ? Peu de personne, sans doute… Eh bien, sachez que selon une nouvelle annoncée par le L’Infomédiaire, la Commission européenne vient d’annoncer il y a à peine quelques jours « avoir proposé au Conseil l’ouverture de négociations entre l’UE et le Maroc sur la conclusion d’un accord destiné à assouplir les procédures de délivrance des visas de court séjour ». Ce n’est que le début du processus, mais cela reste une bonne nouvelle.

A noter que cette proposition s’inscrit, selon ladite commission, dans le contexte du partenariat pour la mobilité entre l’Union européenne et le Maroc, signé en juin dernier et dont la mise en œuvre est en cours.

Que comprend cette série d’assouplissements de la procédure ?

Ainsi, que comprend cette série d’assouplissement de la procédure ? Il est d’abord à noter qu’une partie des mesures d’assouplissement proposées sont généralisées à tous les demandeurs, tandis que d’autres ne profiteront qu’à certaines catégories de personnes (étudiants, chercheur, hommes et femmes d’affaires).

Mais, globalement, la série d’assouplissements prévoit notamment l’allégement pour certaines catégories de demandeurs des preuves documentaires à fournir, la possibilité de délivrer des visas à entrées multiples et à longue durée de validité, l’exonération ou la réduction des frais de traitement de la demande de visa pour des catégories spécifiques de voyageurs et la fixation de délais de traitement des demandes. De bonnes nouvelles en soi quand l’on sait la difficulté de ces démarches actuellement ! En attendant que le Conseil européen examine la proposition de la Commission européenne… C’est donc une affaire à suivre !

Ecrit par Blaneeadmin le 16 Octobre 2013.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc