Une école pluridisciplinaire d’été sur les rapports sociaux liés aux genres, à la l’Université Mohammed V-Agdal de Rabat !

université mohammed V Agdal rabat

Ce n’est pas parce-que c’est les vacances que vous avez envie de «feignasser» tous les jours à la plage ?! Ça tombe bien… L’Université Mohammed V – Agdal de Rabat vous propose aussi de faire une semaine studieuse !

Un large public cible…

En effet, l’Université Mohammed V – Agdal de Rabat organise depuis le 2 juillet et ce jusqu’au 6 juillet une Ecole pluridisciplinaire d’été, première édition du nom. Elle se tiendra autour du thème des rapports sociaux de sexe et s’inscrit dans le cadre du programme de recherche « Travail, femmes et villes du Maghreb » initié en janvier 2012 avec l’appui du dispositif PEERS (Programme d’excellence pour l’enseignement et la recherche au Sud) de l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Les publics cibles de ce colloque sont les étudiants de niveau Master, doctorants et jeunes chercheurs issus des pays partenaires du projet (Maroc, France, Canada) et de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient, et engagés dans des études de genre, notamment en sciences humaines et sociales.

Des colloques et des ateliers !

visuel -illustration-egalite-homme-femme-genres

Ainsi, l’Université Mohammed V – Agdal de Rabat accueille d’ores et déjà actuellement, pour cette Ecole pluridisciplinaire d’été, des chercheurs et militant(e)s féministes chevronné(e)s qui s’intéressent aux enjeux et défis de la pleine participation des femmes dans les reconfigurations consécutives aux réformes et révolutions qui ont secoué ou secouent l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. De fait, les colloques qu’ils animeront tenteront de répondre à des questions telles : Les réformes et révolutions en cours offrent-elle une opportunité pour faire avancer les droits des femmes? Quelles sont les revendications des féministes (laïques et religieuses) de la région ANMO et comment se traduisent leurs résistances au quotidien ? Quelles actions politiques et législatives s’imposent pour y répondre? Comment rendre compte des pratiques du changement social et de la réappropriation de l’espace public et privé dans une perspective de recherche féministe? Entre autres… Des ateliers thématiques et pratiques viendront clore, le 6 juillet, ce rendez-vous.

Ecrit par Blaneeadmin le 3 Juillet 2012.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc