Ecoles d’ingénieurs

Ecoles d’ingénieurs: Une garantie de l’avenir professionnel

Ingénieur Maroc (1)

C’est bien connu, un ingénieur ne chôme pas au Maroc. C’est un profil très demandé sur le marché du travail au Maroc. Les ingénieurs sont en effet très recherchés dans quasiment tous les secteurs, du génie mécanique à l’électronique en passant par le BTP. C’est pour cela que les différentes écoles d’ingénieurs au Maroc sont très sollicitées par des étudiants soucieux de la préparation de leur avenir professionnel. Les écoles d’ingénieurs au Maroc, qu’elles soient publiques ou privées, rivalisent en effet pour proposer des cursus et des diplômes diversifiés dans différentes spécialités de l’ingénierie.

Ecoles publiques

Sur le marché des écoles d’ingénieurs, certains établissements supérieurs sont des références. En témoigne le nombre de lauréats issus de ces écoles d’ingénieurs présents dans les différents secteurs d’activités. C’est le cas de l’Ecole Mohammedia des ingénieurs, plus connue sous son sigle EMI. Cette école publique d’ingénieurs forme pas moins de 450 lauréats par an, avec un taux d’intégration professionnelle qui frôle les 100%. Surtout que les formations dispensées par l’Ecole Mohammedia des ingénieurs couvrent toutes les spécialités de l’ingénierie. De même pour sa consœur de Casablanca, l’Ecole Hassania des travaux publics ou EHTP. Cette école publique d’ingénieurs forme pas moins de 350 lauréats par an, également avec un taux d’insertion professionnelle de 100%. L’école Hassania des travaux publics propose 6 filières du cycle ingénieur. L’accès à ces écoles est réservé à une caste d’élite, étudiants brillants ayant réussi le concours national commun.

Etablissements privés

Ingénieur Maroc (2)

Outre l’offre des écoles publiques d’ingénieurs, d’autres établissements privés ont également vu le jour et se sont greffé sur ce segment de formation supérieure. Des écoles privées d’ingénieurs ont en effet étoffé leurs offres en termes de spécialités, et ont noué des partenariats avec des établissements internationaux afin que le cursus donne accès à une double diplômation. Plusieurs écoles privées d’ingénieurs commencent à se positionner, au fil des années, en tant que références dans le domaine de la formation des ingénieurs. C’est notamment le cas de l’EMSI ou encore de l’école Polytechnique de Casablanca.

Ecrit par Blaneeadmin le 28 Novembre 2010.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc