Le Festival Mawazine, Rythmes du monde, c’est aussi des tables rondes !

villa-des-arts-de-rabat

Parce-que la culture est aussi synonyme d’échanges et de débats, grande nouveauté cette année au cœur de la programmation du Festival Mawazine : la mise en place de tables-rondes. A vous le débat !

Deux tables rondes au programme…

Si vous êtes passionnés de culture et d’industrie musicale au Maroc et à l’étranger, à n’en pas douter les deux tables rondes organisées dans le cadre du prochain Festival Mawazine vous captiveront ! Parce-que cette 11ème édition du Festival est aussi un « lieu d’échanges et de débats » expliquent les organisateurs (Maroc Cultures) dans un communiqué, cette année l’évènement mettra la discussion au cœur des festivités. Ainsi, deux rendez-vous sont programmés autour des thèmes : «La culture, luxe ou nécessité ?» et «L’industrie musicale au Maroc : réalités et perspectives».

Des acteurs majeurs de la scène culturelle marocaine et mondiale au rendez-vous !

logo mawazine 2012

Il faut savoir que ces deux tables-rondes organisées dans le cadre de Mawazine rassembleront des acteurs majeurs de la scène culturelle marocaine et mondiale ! Le samedi 19 mai à 15h à la Villa des arts de Rabat se tiendra la première conférence sur «L’industrie musicale au Maroc : réalités et perspectives», ouvrant sur les questionnements : Comment se porte l’industrie musicale marocaine ? Quelles sont ses forces et ses faiblesses ? Et que doit-elle apprendre des autres modèles ? Les participants ? Entre autres, le musicologue Ahmed Aydoun, le chanteur Issam Kamal de Mazagan, le chanteur et musicien Camerounais, Ludovic Georges Njoh Mboule, ainsi que Rachid Hayeg, directeur général de la maison d’édition «Sawt Al Qahira» et président directeur général de la radio Chada FM. Lors de la second table ronde, le mercredi 23 mai à 15h (Villa des arts) sur «La culture, luxe ou nécessité ?» (En quoi l’expression artistique est-elle une composante de toute société humaine ? Pourquoi l’homme a-t-il besoin de créer pour être libre ? Et en quoi l’accès à la culture est-elle la condition de toute forme d’épanouissement ?), il faudra compter sur le sociologue Younes Ajarrai, l’écrivain et intellectuel marocain Tahar Ben Jelloun, l’auteur et écrivain Rajae Benchemsi ainsi que Driss Khrouz, directeur de la bibliothèque nationale du Royaume du Maroc. Deux rendez-vous de qualité, à ne pas manquer !

Ecrit par Blaneeadmin le 18 Mai 2012.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc