Rencontre avec la bloggeuse Kenza Chawki

Kenzo Daily

1. Qui es-tu?

Je m’appelle Kenza Chawki et j’ai 17 ans. Je suis étudiante et bloggeuse mode à plein temps.

2. Pourquoi avoir choisi le nom de « Kenzo Daily »?

Alors, j’ai choisi ‘Kenzo’ car c’est un de mes surnoms (qui sont d’ailleurs très nombreux :D). Et pour ce qui est de ‘Daily’ je me suis un peu inspiré des noms des journaux anglais et américains car mon blog c’est une sorte de journal en ligne où je partage les dernières tendances, les dernières news du monde de la mode…


3. Quand as-tu commencé à blogger ? Pourquoi?

J’ai commencé à blogger en Novembre 2009. J’aime la mode et cela depuis mon enfance. J’ai toujours été fasciné par les collections des grands créateurs, par leur ingéniosité et leur capacité à nous faire rêver et transporter dans un autre monde. Mais comme vous le savez, la mode n’a pas vraiment une très grande place chez les marocains. La plupart des gens ne prêtent pas attention aux dernières tendances, aux dernières collections,…. Donc je me sentais mal comprise ! C’est pour cela que j’ai décidé de créer un blog, afin de rencontrer des gens qui ont la même passion et les mêmes centres d’intérêt que moi.

4. Pourquoi avoir choisi l’anglais pour blogger ? A qui t’adresses-tu?

Il n’y a pas de raison particulière mais j’ai choisi l’anglais car c’est ma langue préférée. Mon blog s’adresse à toutes les personnes qui cherchent un endroit pour rencontrer d’autres passionnées de mode et aussi pour être au courant des dernières nouveautés.

5. Comment expliques-tu le développement ces dernières années d’une communauté de bloggeuses mode au Maroc?

D’une communauté de bloggeuses mode au Maroc ?
Au Maroc, le milieu de la mode a littéralement explosé, et les blogs ont suivi, ce qui est tout à fait normal, avec tous les moyens disponibles pour faciliter le travail, et les marques de vêtements qui n’arrêtent pas de fleurir un peu partout, surtout à Casablanca. Les Bloggeuses de nos jours ont tout pour assouvir leurs envies de mode. Plusieurs filles se mettent à blogger pour montrer au monde leur passion, sortir de leur bulle, des fois même pour signer un trait de rébellion envers une société qui leur implique des lois et des règles qu’elles refusent d’accepter, c’est pour cela que l’on trouve des looks qui sortent de l’ordinaire, marqués par une touche de ‘je m’en foutisme’. Blogger ne veut pas seulement dire poster des looks et des articles, c’est une forme de libération de l’esprit qu’énormément de gens considèrent comme une perte de temps alors qu’elle aide beaucoup de personnes à forger leurs caractères.

Et puis Il y a ces personnes qui se lancent dans le domaine pour le côté matériel, cette minorité n’étant intéressée que par le profit. Sans avoir une véritable passion, elles font un peu n’importe quoi, mais sans succès. Je ne dis pas qu’une bloggeuse doit rester sagement chez elle, et refuser toute invitation ou cadeau… Ce n’est pas mon point de vue, mais je suis pour le fait de s’offrir corps et âme pour son travail et son blog, et le reste viendra tout seul. Car tout bon travail mérite une récompense.

D’un autre coté, le Maroc est un pays ouvert sur le monde, autrement dit on ne peut échapper à la mondialisation, et puisque la mode est un langage universel, on a vu un grand essor de blogs traitant de la mode. Chez nous, on peut dire que c’est plus récent que dans les autres pays. Et vivant dans une époque où l’image séduit et le visuel éblouit, la mode en général et les blogs de mode spécialement sont très EN VOGUE !
Pour finir, une chose est sûre, La croissance des bloggeuses ne s’arrêtera pas maintenant.

6. Quel(s) type(s) d’articles suscitent le plus de réactions sur ton blog ?

Il n’y a pas de types d’articles en particulier ! Tous les articles suscitent un intérêt et des réactions de la même ampleur.

7. Comment vois-tu les tendances de cet hiver ?

Cet hiver, la tendance ‘Color block’ sera toujours présente. Donc osez la couleur surtout en associant plusieurs teintes fortes. La tendance bling-bling est elle aussi d’actualité mais en version subtile. Pulls fins tissés avec des fils argentés ou dorés ou chaussures à paillettes pour les plus sages ou bien veste à sequins et slims pailletés pour celle qui n’ont pas froid aux yeux. Pour ce qui est des imprimés, on retrouve le tartan et les motifs reptiliens. Parmi les pièces phares on retrouve le pull en maille, la veste de smoking, le maxi manteau, le blouson aviateur, les pochettes XXL, la veste oversize et la jupe crayon.

Ecrit par Blaneeadmin le 27 Septembre 2011.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc