Mohamed El Ouardi et Mohamed El Ammari remportent le Prix Grand Atlas 2012 !

AFFICHE PRIX GRAND ATLAS

Les amoureux de littérature sont peut-être déjà au courant de la nouvelle… En effet, jeudi dernier le Prix Grand Atlas, dans son opus 2012, a été remis à deux hommes de lettres marocains ! Retour…

Un auteur et un traducteur primés !

C’est à Rabat, jeudi 18 octobre, que le Prix Grand Atlas 2012 a en effet été remis à l’écrivain Mohamed El Ouardi pour son roman « Village maudit » dans la catégorie fiction francophone et à Mohamed El Ammari pour sa traduction du roman « La vie est ailleurs » de son auteur Milan Kundera. Pour rappel, l’écrivain marocain Mohamed El Ouardi qui a reçu le prix dans la catégorie fiction francophone est né à Kelaâ Megouna. Il est agrégé de littérature française et également professeur dans des classes préparatoires.

Le « Village maudit », paru en 2010 chez les éditions Afrique-Orient, est son premier roman. Il relate la vie triste et sans rêve de Kzim, un jeune mineur. Mohamed Ammari, quant à lui, est professeur de langue et de littérature arabe, critique littéraire et traducteur. Il a publié plusieurs ouvrages de sémiotique et de stylistique de la langue arabe et réalisé plusieurs traductions.

Vingt ans d’existence, déjà, pour le Prix Grand Atlas !

prix_grand_atlas-credit photo MAP

Pour rappel, le Prix Grand Atlas est un prix de littérature très connu et reconnu au Maroc. Et pour causes ! Il existe depuis vingt années et en est donc à sa 19ème édition, déjà ! Il est organisé par l’Ambassade de France au Maroc et a pour ambition de « récompenser les figures les plus prestigieuses de la scène littéraire marocaine et également d’encourager les talents émergents ».

Depuis 2000, il est également ouvert à l’édition marocaine arabophone et possède un prix de traduction depuis 2004. Lors de chaque édition, différents styles d’ouvrages sont favorisés (roman, livre d’art, essais, jeunesse, etc.) et les livres retenus par la commission de sélection sont lus avec pour volonté d’ « assurer une représentation équilibrée des maisons d’éditions, tout en étant attentive aux critères formels de présentation des œuvres ». Bravo à Mohamed El Ouardi et Mohamed Ammari pour leurs récompenses !

Ecrit par Blaneeadmin le 22 Octobre 2012.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc