Interview de Pascal Chestier – nouveau co-propriétaire et gérant de l’Ardoaz

Nous avons rencontré Pascal Chestier suite à sa reprise de l’Ardoaz, un bon restaurant français à Guéliz où l’on mange bien selon les avis des Blaners.

1. Pascal Chestier, un nom jet set de Marrakech… Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours professionnel ?

Un nom jet set? (Rires !) Vous exagérez quand même!! Un jet setter est une personne qui sort beaucoup, qui organise de grandes fêtes, qui s’inscrit dans la mondanité etc.. Ce qui n’est pas du tout mon cas.
Oui, je suis très souvent invité, mais je préfère profiter de bons moments avec mes quelques vrais amis plutôt que de me montrer aux côtés de personnes superficielles.

PASCAL_CHESTIER_ARDOAZ

2. Zimago, l’Agence de Presse à Paris, Celebrity, comment gérez-vous tous ces projets ?

Une bonne organisation bien planifiée, savoir bien s’entourer et une bonne hygiène de vie personnelle.. Résultat : ma concentration est totalement dédiée à la réussite de mes projets..

3. Pourquoi avez-vous choisi de vous installer à Marrakech ?

Un de mes meilleurs amis est marocain, et j’avoue avoir connu et aimé ce pays en partie grâce à lui. Le choix de Marrakech? C’est une ville qui m’attire, je l’aime…difficile de dire pourquoi en fait.

4. On connaît votre succès au Sidi Ghanem, parlez nous de votre coup de foudre pour cette zone de Marrakech?

C’est une véritable concentration de talents, de créateurs, on y trouve de tout (beaucoup d’européens en revanche). C’est une zone en pleine expansion mais malheureusement la politique de prix qui s’y pratique par certains relève parfois du vol. Donc, mon succès, ou plutôt celui du plan de Sidi Ghanem, véritable support de communication, permet aux visiteurs de découvrir de belles enseignes sélectionnées avec rigueur et attention.
Bien sûr, ce n’est que mon propre jugement… (Sourire)

PASCAL_CHESTIER_ARDOAZ

5. Et la reprise de l’Ardoaz, un coup de main ou un défi de plus à relever ?

Les deux en fait. Mon métier est celui de la communication et du conseil. Cela me permet de démontrer ainsi que me prouver que ce que j’ai appris et ce que je transmets à mes amis et clients fonctionne finalement. Et la création d’un lieu où l’on peut déjeuner, dîner, ou juste grignoter des tapas en se faisant plaisir et sans se faire massacrer par l’addition en est une occasion justement.

6. Qu’est ce que vous aimez le plus à Marrakech ?

La lumière et le mélange des couleurs. Là on assiste à la plus belle saison de l’année (à mon avis (Rires !) où l’Atlas va se recouvrir de son manteau blanc, le vert des palmiers va créer un contraste magnifique…c’est ce que j’aime le plus à Marrakech.. Mais arrêtons de construire, le soleil n’arrive plus aux terrasses des cafés!

7. Quels sont vos endroits préférés à Marrakech ?

La médina, avec ses artisans.. La Terrasse des Epices dans le quartier Dar El Bacha.. Le restaurant Dar Moha.. La place Jamâa El Fena, et Chez Bejgueni pour ses grillades! Vous voyez, ce n’est pas très Jet Set tout ça! (Rires !)
Je suis très attaché aux personnes et j’aime aller voir mes amis (Jean Luc au VIP ou Bernard à l’African Chic ou Thierry au So). Bien sûr, j’aime faire découvrir tous les lieux incontournables à mes amis, famille, relations et les célébrités qui viennent séjourner à Marrakech!

PASCAL_CHESTIER_ARDOAZ

8. Un petit mot pour les Blaners qui vous lisent !!

Merci d’avoir pris le temps de me lire mais ce qu’il faut retenir, c’est que nous sommes dans une société où le web a pris beaucoup d’importance, et nous nous éloignons des rapports humains, des vraies rencontres… Sortez, rencontrez de vraies personnes, ne passez pas trop de temps seul devant votre écran d’ordinateur.

Merci Pascal!

Alors, chers Blaners, L’Ardoaz, Blane ou pas?

Vous pouvez partager votre expérience à l’Ardoaz en donnant votre avis sur l’établissement en cliquant ici!

Ecrit par Blaneeadmin le 15 Septembre 2011.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc