Pleins feux sur le patrimoine de Casablanca et le patrimoine africain !

Visuel kouman kan
Dans cet article, nous avons décidé de vous parler patrimoine ! Tout d’abord le patrimoine africain, mais aussi particulièrement notre patrimoine casablancais qui « bouge » en ce moment !

Célébrer l’Afrique via un conte imaginaire de Côte d’Ivoire !

Tout d’abord, du côté du patrimoine africain, notez que ce dernier est en fête cette année dans le cadre de la célébration de l’année de l’Afrique. Ainsi, la Fondation ONA organise au sein de ses Villas des Arts de Casablanca mais aussi de Rabat, et ce en partenariat avec le Centre Culturel Africain, un spectacle de conte théâtralisé « Kouman Kan».

Les deux représentations se tiendront le jeudi 20 février à 19h00 à la Villa des Arts de Casablanca ainsi que le vendredi 21 février à 18h à la Villa des Arts de Rabat. Deux spectacles à ne pas manquer, d’autant qu’ils sont proposés gratuitement. A noter que « Kouma Kan » est l’histoire d’« Aya et le gros poisson », un conte imaginaire né en Côte d’Ivoire, qui regroupe théâtre, musique, chorégraphie et l’art de conter. A ne pas manquer !

Casablanca inscrite sur la liste indicative du Patrimoine mondial de l’UNESCO

LOGOS PATRIMOINE MONDIAL UNESCO
Toujours du côté du patrimoine, mais cette fois casablancais, notez que la ville de Casablanca vient d’être inscrite sur la liste indicative du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Une bonne nouvelle car le patrimoine culturel et historique de Casablanca, empreint de modernité, se caractérise par sa richesse et sa très grande diversité. Après la soumission le 27 novembre dernier de la demande par la délégation permanente du Royaume du Maroc à l’UNESCO, le centre du patrimoine mondial de l’Unesco a inscrit la ville de Casablanca sur la liste indicative du patrimoine mondial.

Une inscription qui couronne les efforts de promotion du patrimoine architectural et urbain casablancais, notamment formidablement menés par l’Association Casamémoire, et qui reconnait Casablanca comme un patrimoine culturel d’une valeur universelle exceptionnelle susceptible d’inscription sur la liste du patrimoine mondial.

De plus, le Ministère de la Culture renforce, à travers une convention, la coopération étroite établie avec ladite association, afin d’agir en commun pour promouvoir le patrimoine architectural casablancais et préserver ce témoignage historique et culturel précieux. Cette collaboration qui aboutira à l’élaboration commune du dossier de demande d’inscription de Casablanca sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et sa soumission dans un délai d’une année. A suivre avec intérêt !

Ecrit par Blaneeadmin le 18 Février 2014.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc