A la rencontre du réalisateur et de comédiens du film « Les Chevaux de Dieu » !

Les chevaux de Dieu

Si vous êtes amateur ou amatrice de cinéma et toujours à l’affût de rencontres dans ce domaine, alors l’évènement qui suit va vous plaire, c’est certain !

A la rencontre de Nabil Ayouch

Et cet évènement, c’est la tenue d’une rencontre organisée par la Fondation ONA en partenariat avec Ali’n Productions, avec le cinéaste Nabil Ayouch autour de son nouveau film présenté en 2012 : «Les Chevaux de Dieu». Cette manifestation culturelle se tiendra à la Villa des arts de Casablanca et ce le mardi 16 avril prochain.

Notez que l’entrée est libre, mais que par contre, les places sont limitées. Ne soyez donc pas en retard ! En prime, le réalisateur sera donc présent mais pas uniquement puisque cet évènement verra aussi la venue de certains comédiens jouant dans le film, et ce afin de donner une réelle et grande ampleur à la discussion. Car le but de cette rencontre est de discuter du film, mais aussi de tout ce qui a trait au film : la misère, la violence, les injustices, le terrorisme, etc.

Petit rappel de l’histoire…

Pour rappel, le film « Les chevaux de Dieu » traite de l’embrigadement des jeunes de quartiers défavorisés par des milices extrémistes et le périple qui les mènera inexorablement aux attentats meurtriers du 16 mai 2003 à Casablanca. En empruntant la voix de l’objectivité, avec une narration à la fois minimaliste et sociologique, Nabil Ayouch offre dans ce long-métrage un récit dont chacun peut tirer les enseignements qui lui semble pertinent. Il est donc intéressant d’ouvrir le dialogue sur ce film qui fait état d’évènements faisant malheureusement encore les grands titres de l’actualité nationale et internationale.

En prenant les racines de la violence comme point de focus, Nabil Ayouch montre aussi que la responsabilité de tels évènements n’incombe pas seulement aux kamikazes mais à la société dans sa pluralité. Il distille par ailleurs le fait que l’équation : misère + injustice = terrorisme n’est peut-être en final qu’un raisonnement un peu simplet. Et prouve son point de vue en n’ayant à l’affiche pour les rôles principaux que des jeunes comédiens habitant dans le quartier de Sidi Moumen. Une rencontre à ne pas manquer !

Ecrit par Blaneeadmin le 17 Avril 2013.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc