Un samedi inoubliable à Marrakech: Roses blanches, Jus d’orange et prières

Samedi Marrakech Jamâa El Fna (1)

Plus de 6000 personnes ont accusé présence le samedi 7 mai 2011 à la manifestation organisée par les citoyens à la place Jamâa El Fena, et ce, à l’hommage des victimes de l’atroce attentat du jeudi 28 avril au café Argana à Marrakech.

Plusieurs associations étaient à la place de bonne heure ce samedi grâce aux militants membres. Amis de Dakhla, Marocains Pluriels et autres associations sont venues témoigner leur amour pour un Maroc de paix et prier pour les victimes de la tragédie.

L’idée consistait à réunir un maximum de personnes, toutes vêtues de blanc et de rouge, à la place Jamâa El Fena. Ces personnes ont posé des roses blanches au pied du café glacier Argana, en prononçant des prières dans toutes les langues, à la mémoire des victimes.

Une matinée célébrée par les roses blanches et le jus d’orange

Samedi Marrakech Jamâa El Fna

Emblème historique de la place Jamâa El Fena, le jus d’orange a depuis toujours été considéré comme un rituel évident une fois les pieds mis à la place palpitante. Ce samedi, tous les citoyens réunis s’étaient dispersés chez les vendeurs de jus d’orange apprécier ce nectar symbolique en groupe.

Une fois les jus d’orange savourés à la place Jamâa El Fena, la scène centrale a vu rugir de belles voix de la scène musicale marocaine, dont on cite la diva Oum, qui a enchanté la place par sa voix divine. Le public s’est réuni autour de cette scène afin de chanter en toute fierté l’hymne marocain.

A l’approche de midi heure locale, la foule s’est dirigée vers le café Argana, où chacun a posé des bouquets de roses blanches (17 pour la plupart, à la mémoire des 17 morts) en priant pour les défunts. Des prières se levaient de toutes les voix, toutes langues et tous accents.

Une soirée en chandelles

Samedi Marrakech Jamâa El Fna

Les témoignages d’amour des citoyens ont duré toute la journée. On a vu dans la place des icônes de la scène marocaine et internationale dans tous les domaines. La poétesse Monique Mesplé Lasalle, le styliste Albert Oaknine, le professeur et animateur de télé Yassine Adnane, le psychologue et artiste Soumia Abdelaziz, l’artiste Nouâmane Lahlou, le chanteur Mohamed Reda, le directeur de l’IFM Jérôme Bloch, l’animateur de radio Noureddine, etc.

Tout au long de la journée, une charmante toile vierge était à la disposition des citoyens. Chacun d’entre eux a laissé l’empreinte de ses mains sur cette toile grâce aux pots de peinture mis de côté. En soirée, le résultat était une toile sublimissime aux couleurs féeriques, réunissant les empreintes d’amour d’inconnus venus de partout.

Le soir, tous les citoyens présents à la place Jamâa El Fena à Marrakech avaient dans les mains une bougie chacun qu’ils ont déposé tout autour des débris du café Argana, illuminant avec les cœurs meurtris par cet acte sanglant et présentant à l’occasion les condoléances aux familles des victimes.

Ecrit par Blaneeadmin le 12 Mai 2011.
Catégories: Actualités, Communiqué de Presse, CP Maroc