La Port De Casablanca : « Le Poumon De l’Economie De La Ville »

Port Casablanca

Situés à la rencontre du monde de la mer et du monde de la terre, les ports constituent de véritables outils de croissance et c’est à ce titre qu’on les qualifie de « poumons » des économies nationales. L’histoire du Port de Casablanca fournit une confirmation concrète à cette thèse. En effet, tout le long du périple qui a conduit à la naissance et au développement spectaculaire de cette métropole qu’est la ville de Casablanca, le port n’a cessé de jouer son rôle générateur de première importance.

Le port de Casablanca : moderne et sophistiqué

Existant depuis le 12ème siècles, c’est en 1906 que fut décidée la construction d’un port moderne muni d’ouvrages de protection et d’infrastructures d’accueil des navires de plus en plus importants et nombreux. Plusieurs atouts caractérisent la puissance économique du Port actuel de Casablanca : sa position géographique au carrefour des grandes lignes de transport maritime, ses possibilités nautiques, son extraordinaire faculté d’adaptation aux techniques modernes de transport maritime et de manutention, et les infrastructures de transport terrestre et aérien qui le desservent.

Le port de Casablanca : un troisième Terminal en construction

Port Casablanca

Dès lors, le port n’a cessé de voir ses dimensions s’agrandir et acquérir au fil du temps une consistance physique de plus en plus vaste, moderne et structurée.
Aujourd’hui, et afin de palier aux problèmes de congestion du port, un troisième terminal à conteneurs est en cours de construction. Ce terminal sera adossé à la jetée des phosphates. Il sera composé de 520 m linéaires de quai, de 30 ha de terre-pleins et de 6 portiques. Sa capacité sera de l’ordre de 600 000 conteneurs EVP, ce qui porter la capacité globale du port à 1,6 million conteneurs EVP.

Ecrit par Blaneeadmin le 5 Septembre 2011.
Catégories: Autres (Casablanca)