Mers Sultan : Un cocktail surprenant d’historique et de moderne

Quand l’Alsace Lorraine rencontre la liberté

Mers Sultan

Ne cherchez pas le quartier Mers Sultan sur la carte de Casablanca, vous ne le trouverez pas. Ce quartier est en réalité une association de deux autres : Alsace-Lorraine et Liberté. Il doit son nom à l’avenue qui le traverse, l’avenue Mers Sultan. Le quartier est grand et il est facile et à la fois délicieux de se perdre dans ses petites rues. Mais le point central du quartier Mers Sultan est sans conteste le rond point du même nom. A partir de celui-ci, la visite commence.

Des confrontations de tous styles

En partant du rond point Mers Sultan, vous pourrez rejoindre un grand nombre de lieux incontournables de Casablanca, tels que le parc de la Ligue arabe et la place Mohammed V ou encore le fameux boulevard Zerktouni. Mais avant de vous enfoncer dans une des rues partant du rond point, prenez le temps de vous imprégner de son ambiance. Depuis le début du siècle, le rond point n’a pas tant changé que cela. Nombre de bâtiments y sont encore, mais c’est le mélange d’un immeuble historique avec en bas une vitrine de magasin moderne qui crée le choc des générations. Voitures, piétons, vendeurs en tout genre se partagent cet espace dans un grand chaos organisé ou les couleurs des voitures rivalisent avec celles des enseignes des échoppes du quartier Mers Sultan. A partir de là, si vous souhaitez retrouver un peu de paix, vous aurez l’embarras du choix.

Un centre historique en perdition

Mers Sultan

Pour les amoureux de l’histoire et de l’architecture qui va avec, le quartier Mers Sultan de Casablanca est parfait pour se replonger dans un passé disparu. Mais les immeubles d’antan disparaissent eux aussi. Les propriétaires n’ont de cesse de vouloir remplacer les immeubles anciens par des plus modernes et plus fonctionnels. Certains réussissent à garder le cachet du quartier Mers Sultan avec des bâtiments art-déco dont la façade vaut le détour. Mais le quartier Mers Sultan tel qu’il était connu il y a des dizaines d’années disparait peu à peu au grand damne de certains. Pour l’instant, le quartier nous montre un Casablanca en changement où tous les styles se côtoient sans se mélanger. Mais il reste un endroit où le moderne a réussi la fusion parfaite de l’ancien, c’est au cinéma Lynx. L’affiche du film Casablanca nous fait remonter aux années 40 et une fois passé les portes, la programmation plus que moderne du cinéma réconcilie le vieux et le neuf. Pour la petite histoire, le quartier Mers Sultan est également connu grâce à Marcel Cerdan, champion de boxe en 1948 qui y a grandi.

Ecrit par Blaneeadmin le 18 Décembre 2010.
Catégories: Autres (Casablanca)