L’artiste Ilias Selfati donne sa vision des « sept péchés capitaux » à L’Atelier 21 de Casablanca

selfati_Orgueil

Depuis de nombreuses années déjà, de multiples noms de la peinture marocaine font parler d’eux, au Maroc comme à l’international, notamment du côté de l’art contemporain. Ilias Selfati, fait partie de ceux-là…

Ilias Selfati à L’Atelier 21 : Une exposition originale, hors de ses thèmes habituels

Ilias Selfati… Pour les amateurs d’art contemporain, ce nom résonne forcément comme familier. Il renvoie majoritairement, pour ceux qui connaissent l’artiste, à des chevaux, des forêts, des nénuphars, ou encore des scarabées… les thèmes de prédilection de Selfati. Pourtant, l’exposition proposée à L’Atelier 21 de Casablanca marque une rupture avec ces thèmes habituels. Du 18 octobre au 2 décembre, les visiteurs de L’Atelier 21 pourront, cette fois-ci, retrouver une exposition intitulée « Les sept péchés capitaux ». Autour de ce thème, l’artiste propose une série de dessins couplée à sept grandes peintures, qui représentent la vision de Selfati de l’orgueil, la luxure, l’avarice, la gourmandise, la colère, la paresse ou bien l’envie.

Ilias Selfati à L’Atelier 21 : Une technique et une touche similaires

selfati_Paresse

Ce que l’on sait moins, c’est que cette problématique des sept péchés capitaux occupe déjà l’esprit créatif de l’artiste depuis plus de cinq ans. Et si le thème change, la touche et la technique –elles- inspirées du passé de Selfati dans la gravure, restent les mêmes. Sur ses œuvres exposées à L’Atelier 21, Ilias Selfati capture comme à l’accoutumée la forme élémentaire, minimaliste des sujets, comme il le fait par exemple pour ses traditionnels chevaux. Une technique nourrie de la gravure car, en effet, Ilias Selfati jouit d’une longue familiarité avec la gravure. Pour rappel, Ilias Selfati est né en 1967 à Tanger. Après l’obtention d’un diplôme à l’Ecole des Beaux-Arts de Tétouan, il s’inscrit à la faculté UCM des Beaux-Arts de Madrid où il suit une formation dans les techniques de l’estampe de 1992 à 1994. Il vit entre Paris et Madrid.

Galerie L’Atelier 21
Exposition «Les sept péchés capitaux»
Vernissage le 18 octobre à 19h
Exposition visible jusqu’au 2 décembre
Adresse: 21, rue Abou Mahassine Arrouyani (ex rue Boissy-d’Anglas) à Casablanca.
Tel.: 0 5 22 98 17 85

Ecrit par Blaneeadmin le 14 Octobre 2011.
Catégories: Sorties et événements à Casablanca