3ème édition du Café Politis : Un rendez-vous pour parler du militantisme actuel

3EME CAFE POLITIS - 1

Après une seconde édition le 28 juillet dernier, le Café Politis revient en cette fin de mois d’août. Il portera pour ce 3ème opus sur le thème du militantisme, notamment dans ses formes actuelles.

Le Café Politis : Un espace pour se parler

C’est le 25 août prochain à 21h15 sur la terrasse extérieure de la Sqala à Casablanca qu’aura lieu ce rendez-vous. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, le Café Politis est une sorte d’agora –d’espace pour se parler- initié par l’Association Marocains Pluriels en partenariat avec l’Association Jeunes Citoyens, l’Association La Sqala et Luxe Radio. Selon ses organisateurs, le Café Politis se veut être un lieu « où circulent les idées, où se confrontent les opinions, où se forgent les avis, où s’expriment les convictions… ». Un véritable forum à l’air libre, se tenant chaque dernier jeudi du mois, où le débat est ouvert et pluriel. Le Café Politis a ainsi pour but de « de permettre aux jeunes d’être des citoyens et des électeurs conscients de l’importance de leur opinion, de leur vote ».

Le Café Politis : Des invités et un « grand témoin » pour ouvrir le débat

Pour ce faire, à chaque rendez-vous des invités sont conviés. Pour ce troisième opus du Café Politis, ce sont trois jeunes militants qui viendront expliquer à l’assistance leurs actions. Il s’agit de Salim Jebari, acteur associatif qui présentera les 44 propositions recueillies dans le cadre du Groupe « Nbni Bladi », qui seront soumises à l’avis des participants, avant d’être publiées dans un document baptisé « Une Génération vous interpelle » qui sera envoyé, ensuite, aux différentes formations politiques. Mais aussi de Reda El Ourouba, blogueur, qui viendra parler du Think-Tank nouvellement créé « l’Alliance des Indépendants » dont il est membre et qui vise à rassembler de jeunes cadres dans un espace de réflexion. Et enfin de Ali Lefriyekh, jeune acteur associatif de 18 ans qui exposera les objectifs de « Polijuniors », association ayant décidé de « s’intéresser à la politique, si celle-ci ne s’intéresse pas à eux ». Enfin, Ahmed Herzenni, militant, sera le « grand témoin » de cette 3ème édition. Ex-président du CCDH et Membre de la Commission de Réforme de la Constitution et du CNDH, il réagira à ces nouvelles formes d’engagement et donnera son analyse sur les défis et enjeux qui se posent à cette jeunesse.

Ecrit par Blaneeadmin le 24 Août 2011.
Catégories: Sorties et événements à Casablanca