Des conférences sur la « philosophie dans les villes » à l’Institut Juan Ramón Jiménez!

Vous aimez la philosophie, mais aussi les villes, alors ne manquez les deux conférences qui suivent sur la « philosophie dans les villes » à Casablanca !

Vers une ville générique…

Et ces deux conférences sont proposées au sein du théâtre de l’Institut espagnol Juan Ramón Jiménez, à Casablanca, à l’initiative de l’Institut Cervantès de la ville et dudit institut espagnol. Pour aborder ce thème « Philosophie dans les villes », deux conférenciers de nationalité espagnole seront présents : Francisco Jarauta et Patxi Lanceros. Ainsi, la première conférence portera, le jeudi 14 novembre à 19h, sur le thème « Construire la ville générique » et sera donnée par le professeur Francisco Jarauta.

« Actuellement, la ville est devenue la réalité qui exprime le mieux la complexité du monde contemporain. Sur les 7 billions d’habitants dans le monde, environ 67% habitent dans des zones urbaines ou méta-urbaines. La ville qui, depuis ses origines, peut être interprétée comme la forme culturelle de la vie sociale, depuis la polis grecque aux médinas arabes, à la ville moderne et les métropoles des XIXème et XXème siècles, est aujourd’hui un vrai laboratoire de la vie sociale, politique et culturelle », expliquent les organisateurs.

Autour du thème de la démocratie !

Quant à la seconde conférence organisée dans le cadre du cycle « Philosophie dans les villes », elle se tiendra le jeudi 21 novembre, toujours à 19h. Elle aura pour thème :
« Démocratie : plus de questions que de réponses » et sera donnée par le professeur Patxi Lanceros. « Les soi-disants « Printemps Arabes » ont été presque communément interprétés comme un désir de démocratie. Les événements (électoraux) dans les pays qui ont transité ces printemps provoquent, en Occident, une sensation d’automne. La question que nous allons soulever (sans la résoudre) portera sur l’expectative et la déception. Y a-t-il une seule voie vers la démocratie? Y a-t-il un seul chemin vers la liberté? Ou peut-être pas? » explicite le communiqué de presse des organisateurs. Deux rendez-vous à ne pas manquer au 192, Boulevard d’Anfa à Casablanca, qui –en prime- sont proposés en entrée libre tout public.

Ecrit par Blaneeadmin le 11 Novembre 2013.
Catégories: Sorties et événements à Casablanca