Deux concerts, deux genres musicaux à la Villa des Arts de Casablanca !

Durant la période estivale, en soirée, car les températures tombent et que l’air se remplit de cette douceur et de cette odeur si caractéristiques à l’été, il est agréable de se rendre à des concerts, en famille ou entre amis ! Ce n’est pas ce qui manque à la Villa des Arts de Casablanca !

Le groupe Melimane en version acoustique

Ainsi, le jeudi 25 juillet vous avez rendez-vous dans ce lieu avec un concert acoustique donné par le groupe Melimane. Le concert débutera à 22h et l’entrée est proposée au tarif de 50 Dh. Pour rappel, Melimane est un groupe né en 2010 d’un collectif de plusieurs jeunes musiciens. Ce dernier est désormais formé de cinq membres: Imane Ben Larbi chanteuse, Hani Hilali guitariste, Abdelah Morchid batteur, Karim Hasnaoui bassiste, Ali El Bekri chanteur. L’ensemble musical propose des sonorités allant du pop au blues et du RNB au rock.

De quoi plaire aux amateurs de différents styles ! Ils chantent en anglais, sur des rythmes groovy et racontent leur quotidien et leurs espoirs. L’aventure Génération Mawazine « leur a permis de donner le meilleur d’eux-mêmes, mais surtout de mieux se connaître et se sentir plus soudés, ce qui est pour eux une victoire en soi » explique le communiqué de presse. « MUSIC », que vous découvrirez, est leur premier single qui passe déjà sur les ondes.

Marouane Hajji, l’art des chants soufis

Même lieu, autre concert, autre genre musical. Il s’agit, toujours à la Villa des Arts de Casablanca, de découvrir ou redécouvrir l’artiste Marouane Hajji. Ce dernier est invité sur scène dans le cadre des Concerts Nuit Soufie. Sa prestation aura lieu le jeudi 1er août 2013 à 22h00, et l’entrée est proposée à 50 Dh. Pour information, très tôt, Marouane Hajji se dévoua à l’apprentissage des chants sophistes, des modes et des récitals Andalous et fut encadré par le grand maître de l’association « Alimam Al Bousairi, » sous la surveillance de Sheikh Lhaj Mohamed Bennis à la medersa Rachidite et guidé spirituellement par les grands professeurs au conservatoire musical de Fès.

Un beau parcours et un grand talent à découvrir ! Il a d’ores et déjà participé à plusieurs festivals nationaux, parmi lesquels le Festival des Musiques Sacrées de Fès, et a créé une formation de maîtres instrumentistes et choristes intitulée « Ikhwane El Fane » qui veille sur l’intégration de la musique andalouse avec l’art sophiste, tout en s’occupant de la forme sans nuire ou toucher au fond historique et innovant de cet art ancestral.

Ecrit par Blaneeadmin le 23 Juillet 2013.
Catégories: Sorties et événements à Casablanca