Découvrir ou redécouvrir l’ouvrage « Soufi, mon amour » à la Villa des Arts de Casablanca !

couverture livre soufi mon amour
Si vous êtes une ou un fan de lecture… Que vous dévorez les ouvrages et notamment les romans qui font parler d’eux lors des sorties littéraires, vous connaissez assurément l’ouvrage dont nous allons vous parler aujourd’hui… Mais, quoi qu’il en soit, il est toujours bon de découvrir ou redécouvrir un bon roman !

Un bestseller à fois local et universel…

Et ce livre, c’est le roman –le bestseller même- « Soufi, mon amour », paru en 2009 et né de la plume de l’auteure turque Elif Shafak. Pour rappel, Elif Shafak est une écrivaine née en 1971 à Strasbourg de parents turcs. Primée en Turquie, elle écrit ses romans aussi bien en turc qu’en anglais. De l’avis de nombreux critiques littéraires : « Elle mêle en permanence et avec talent les traditions romanesques occidentale et orientale, donnant naissance à une œuvre à la fois locale et universelle. Féministe engagée, cosmopolite, humaniste et profondément imprégnée par le soufisme et la culture ottomane, elle défie par son écriture toute forme de bigoterie et de xénophobie ». Une auteure de talent pour un livre qui vous emporte et dont on comprend l’engouement qu’il a suscité à sa sortie. Pour le faire découvrir et redécouvrir, la Fondation ONA organise ainsi au sein de la Villa des Arts de Casablanca, une lecture en Français de ce roman. Rendez-vous est donc donné le mercredi 25 février à 19h !

Un livre lu à Casablanca par Hassan El Jaï…

Portrait Hassan El Jai
L’entrée à cette lecture en Français de l’ouvrage « Soufi, mon amour », est proposée à seulement 20 Dh. Vous n’avez aucune bonne raison de ne pas vous y rendre ! La lecture à proprement dit sera, quant à elle, assurée par Hassan El Jaï, professeur de théâtre. Pour rappel, dans l’ouvrage, l’écrivaine Elif Shafak –comme le rappelle les organisateurs- « raconte une histoire d’amour contemporaine entre une femme au foyer juive américaine et un soufi moderne vivant à Amsterdam. Leur histoire peu ordinaire s’inscrit dans une trame narrative historique qui relate à merveille le lien spirituel qui unit autrefois Rumi et Shams de Tabriz ». Un livre à lire et à écouter, c’est certain !

Villa des Arts de Casablanca
Adresse : 30, Boulevard Brahim Roudani, Casablanca

Ecrit par Blaneeadmin le 19 Février 2015.
Catégories: Sorties et événements à Casablanca