Le marabout de Sidi Abderrahman à Casablanca

Un lieu emprunt d’histoires et de légendes

Sidi Abderrahman

Le marabout de Sidi Abderrahman à Casablanca est un lieu qui pourrait alimenter des livres entiers d’histoires pour enfants. Le marabout est un lieu bien connu à Casablanca voire même dans les villes alentours. Niché sur un rocher à quelques kilomètres au large de la plage de Casablanca, près du parc de Sindibad, le marabout de Sidi Abderrahman est une ville miniature composée de petites cases et d’un mausolée abritant les tombes de Sidi Abderrahman Ibn Jilali et de sa fidèle servante. Sidi Abderrahman est arrivé un beau jour sur cette île blanche et depuis son histoire est racontée de bouche à oreille.

La légende

On raconte deux histoires sur Sidi Abderrahman. Certains pensent que cet homme du XIXème siècle est arrivé de Bagdad et a échoué sur l’île après avoir longuement erré sans but. Pieux et solitaire, il passait ses journées à parcourir les plages du marabout, toujours pieds nus, à contempler la mer et prier. Les habitants lui prêtaient des qualités exceptionnelles et venaient auprès de lui pour fuir les problèmes de la vie et trouver tranquillité et soulagement. D’autres le présentent comme un homme qui, triste d’être analphabète car cela l’empêchait de retenir les versets coraniques s’est exilé sur l’île et implorait Dieu avec son pipeau. A sa mort, le marabout de Sidi Abderrahman s’est de plus en plus peuplé pour donner cette mini-ville blanche devenue depuis, curiosité de Casablanca.

Un lieu de pèlerinage pour les femmes en recherche d’amour

Sidi Abderrahman

Le marabout de Sidi Abderrahman à Casablanca est le lieu où bon nombre de personnes, et surtout de femmes, viennent voir une des nombreuses «chouwafates» qui habitent sur l’île et prétendent pouvoir lire dans le plomb, envoyer un sort contre un mari trop autoritaire ou fabriquer un gri-gri de protection. La traversée, assez périlleuse, ne se fait que sur des espèces de «chambres à air» pouvant accueillir jusqu’à six personnes. Mais le coup d’œil sur le marabout de Sidi Abderrahman en vaut le coup puisque vous pourrez en plus profiter de la vue de l’île et du jeu de couleurs de toute cette enfilade de petites cases.

Ecrit par Blaneeadmin le 21 Janvier 2011.
Catégories: Musées et monuments à Casablanca