Andalussyat 2010

Andalussyat 2010 : Une fête de la musique andalouse

Andalussyat 2010

Comme chaque année, la rencontre internationale des musiques andalouses dont ça sera la 7è édition cette année, rythme les villes de Rabat, Casablanca et Mohammedia par les mélodies des noubas andalouses. Baptisée Andalussyat, la septième édition du festival des musiques andalouses, qui se tiendra du 30 novembre au 4 décembre prochains, promet une programmation riche et variée. Les festivités d’Andalussyat 2010 se dérouleront au théâtre Mohammed V de Rabat, à l’Office des changes, au théâtre Mohammed VI de Casablanca et au théâtre municipal de Mohammedia. C’est une occasion pour savourer la musique andalouse de différents pays, véritable héritage ancestral transmis de génération en génération.

Fusion de genres musicaux

Pendant 5 jours, les villes de Casablanca, Rabat et Mohammedia seront bercée par des mélodies des violents et luths. C’est la ville de Mohammedia qui abritera la soirée d’ouverture de la 7e édition du festival des musiques andalouses. Et comme chaque année, le festival des musiques andalouses comportera une programmation riche et variée, initiant le dialogue des cultures issues de l’héritage andalou et favorisant la fusion de genres musicaux, donnant lieu à des expériences musicales originales. Outre le Maroc, pays organisateur, qui sera représenté par les orchestres de musique andalouse de différentes villes comme Fès et Tétouan, d’autres pays méditerranéen seront également de la fête. Il s’agit notamment de l’Espagne, qui sera représentée par des troupes de flamenco, ainsi que l’Algérie et la Tunisie qui seraient représentés par des orchestres de musiques andalouse et gharnati.

Spectacles

Le festival des musiques andalouses est organisé par l’Association des amateurs de la musique andalouse, en partenariat avec la wilaya du Grand Casablanca. Andalussyat 2010 débutera ainsi à Mohammedia, avec l’orchestre de Feu Haj Abdelkrim Raïss, présidé par maître Briouel et une troupe de Moussamiîne du Maroc. L’orchestre du conservatoire de Tétouan, présidé par maître Mehdi Chaachoo, donnera un spectacle de musique andalouse mixée au flamenco espagnol, animé par les chanteurs Samira Kadiri et Rocio Marquez. Côté algérien, c’est la troupe présidée par Hadj Kacem Ibrahim, qui sera représentée. Ses musiciens joueront différents morceaux de Gharnati.

Ecrit par Blaneeadmin le 21 Novembre 2010.
Catégories: Événements