Deux expositions, deux mediums, deux thèmes, entre Fès et Casablanca !

visuel officiel expo new africa casa
Si vous aimez l’art, que vous soyez sur Fès ou Casablanca, et quelques soient vos thèmes et pratiques artistiques de prédilection, vous n’avez que l’embarras du choix en ce début de mois de juin. Ainsi, nous vous en avons sélectionné deux, dans chacune de ces deux cités…

L’esprit soufi présenté à Fès…

Tout d’abord, à Fès, vous avez rendez-vous avec « L’harmonie du corps et l’esprit soufi ». Cette exposition, ouverte au public depuis le 23 mai dernier et ce jusqu’au 18 juin, est organisée au sein de l’Institut Cervantès de la ville. Elle présente les œuvres de l’artiste peintre Azzelarab Touda. Comme l’expliquent les initiateurs de ce rendez-vous artistique, « dans ses tableaux, on apprécie les couleurs qui donnent vie au corps peint, reflétant son caractère et son esprit soufi ». Pour rappel, Azzelarab Touda est un artiste de la ville historique et séculaire de Fès. Professeur des arts plastiques reconnu dans le secteur culturel de la ville, c’est depuis son plus jeune âge qu’il s’épanouit dans la peinture, art qui l’a aussi conduit à écrire des livres dédiés à l’art et à rechercher sans cesse afin d’améliorer ses connaissances et compléter sa formation. Un artiste à découvrir si ce n’est encore fait…

L’Afrique photographiée et exposée à Casablanca…

visuel oeuvre expo fes
Si vous êtes plutôt du côté de Casablanca, nous avons aussi sélectionné un rendez-vous artistique pour vous, celui de l’exposition organisée par la Ville de Casablanca et qui se tient jusqu’au 28 Juin prochain. Au 6, rue des Tilleuls –dans une villa au cœur de la capitale économique du pays-, vous avez rendez-vous avec l’exposition « New Africa », dédiée à la scène artistique contemporaine arabo-africaine. Elle présente ainsi le travail de quelque onze artistes photographes au total, qui « appellent à repenser la représentation du territoire africain » expliquent les organisateurs.

Une Afrique élargie qui invite le Moyen-Orient dans ses frontières, une Afrique contemporaine au-delà des clichés véhiculés par un afro-pessimisme absolu ou paradoxalement par un exotisme folklorique dépassé… De la photographie… sous tous les angles ; grâce aux travaux de Laeila Adjovi, Mohamed Arejdal, George Awde, Omar Diop, Ymane Fakhir, François-Xavier Gbré, Kiluanji Kia Henda, Malik Nejmi, Grâce Ndiritu, Zineb Sedira, Tanya Traboulsi. A ne pas manquer !

Ecrit par Blaneeadmin le 4 Juin 2014.
Catégories: Événements