Un début de mois de juin, entre conférence et exposition, dans les Villas des arts de Casablanca et Rabat !

jean zaganiaris conférencier villa arts casa

La Fondation ONA ne manque jamais de nous concocter, et ce tout au long de l’année, de superbes programmations variées au sein de ses Villas des arts de Casablanca et Rabat. En voici encore la preuve…

La sexualité et la littérature marocaine, en conférence à la Villa des arts de Casablanca

En ce début de mois de juin, cela débutera par une conférence au sein de la Villa des arts de Casablanca qui se tiendra autour du thème « La place de la sexualité dans la littérature marocaine : regard sociologique ». Ce sera Jean Zaganiaris, politologue et enseignant-chercheur au CERAM/ EGE (Ecole d’Economie et de Gouvernance de Rabat) qui animera cette conférence qui aura lieu le mercredi 5 juin à 19h. Notez que l’entrée est libre, seules les places sont limitées (il faut donc venir à l’heure !). Ainsi, « la sexualité est omniprésente au sein de la littérature marocaine de langue française.

Les constructions identitaires de sexe (femme/ homme) et de genre (féminin, masculin) ne se font pas à partir de données figées et immuables mais s’inscrivent dans un processus continu de production de soi, susceptibles de prendre des orientations diverses. Dans la littérature marocaine, il existe un certain nombre d’auteurs qui ont rompu avec la séparation entre féminité et masculinité, avec l’hétéronormativité » explique le conférencier. Ainsi, cette rencontre a pour but de de penser sociologiquement ce type de discours.

Les gravures en fête, à la Villa des arts de Rabat…

Si les conférences ne sont pas votre « tasse de thé », mais que vous êtes arts visuels plutôt que littérature, alors le rendez-vous vous est donné mais à la Villa des arts de Rabat. S’y tient en effet actuellement une exposition orientée ‘gravure’ qui accueille les œuvres de Malika Agueznay, Moulay Youssef ElKahfai ainsi que Bouchaib Moual.

L’exposition se tient jusqu’au 23 juin prochain ! Ayant un parcours artistique particulier, chacun de ces artistes confirmés, « s’est distingué par son style, sa technique et son talent. Par cette expression artistique riche, les trois figures de la gravure au Maroc, enrichis par une expérience récente au milieu du beau village Tighdouine (région de Marrakech) honorent la noblesse du
papier en mettant cet art au service de la matière, de la forme et de la création plastique » expliquent les organisateurs. Une exposition à ne pas manquer pour en apprendre davantage sur la pratique de la gravure au Maroc !

Ecrit par Blaneeadmin le 28 Mai 2013.
Catégories: Événements