La poésie et les percussions à l’honneur dans les Villas des Arts de Rabat et Casablanca !

Illustration autour de la poesie
Que vous soyez plutôt musique ou plutôt arts poétiques, alors les Villas des Arts de Rabat et Casablanca vont vous ravir en ce mois de novembre. Prenez note des rendez-vous qui suivent…

Roulements de tambours à Rabat…

Et tout commence par la manifestation artistique et culturelle organisée par la Fondation ONA et Al Hambra Events. Tous deux mettent en effet en place un concert de l’artiste Minino Garay et les tambours du sud. Ledit concert aura lieu le vendredi 14 novembre prochain au sein de la Villa des Arts de Rabat à 20h. Proposé à 70 Dh l’entrée, il permettra aux publics présents de découvrir cet artiste de génie né à Córdoba, à 800 kilomètres de Buenos Aires (Argentine). Un artiste qui entre très tôt en contact avec la musique dans une famille où chaque membre chante ou joue d’un instrument. Aujourd’hui devenu un percussionniste aguerri, Minino Garay (qui a gardé son surnom d’enfant) s’envole à la fin des années 1980 en direction de Paris où fourmillent des musiciens venus du monde entier. Il y acquiert rapidement une notoriété d’accompagnateur pour des artistes de variété ou des formations de jazz, et constitue en 2002 son propre groupe, « Les Tambours du Sud ». Avec cet ensemble, il enregistre un premier album de reprises issues du folklore argentin et de compositions personnelles. Une musique épicée, à découvrir !

Et de la poésie à Casablanca…

Visuel de batteur
Si la musique, ou peut-être ce style musical là, ne vous attirent pas, la Villa des Arts de Casablanca vous propose, quant à elle, un autre programme. En effet, la Fondation ONA y organise un récital poétique avec deux poétesses qui sont Asmaa Attarça et Amina Idrissi. Ledite récital se tiendra le mercredi 12 novembre à 19h. Une belle occasion de découvrir leur talent, d’autant qu’en prime, le rendez-vous est en entrée libre. Attention toutefois d’être à l’heure car les places sont limitées ! Pour information, Asmaa Attarça et Amina Idrissi sont deux poètes femmes de deux générations différentes : la jeune écrivaine au souffle spirituel Asmaa Attarça, auteure d’un recueil de poème en français intitulé « La magie des sens » et Amina IDRISSI, auteure de l’interculturalité à travers ses trois recueils de poèmes en arabe et un en français à savoir « Le feu chante dans l’âtre ». Deux artistes des mots à connaître…

Informations complémentaires au 0 5 22 29 50 87/94

Ecrit par Blaneeadmin le 11 Novembre 2014.
Catégories: Événements