Festival Cinéma et Enfance de Fès : Retombez en enfance via le grand écran !

logo-iffes

Quatre films… Ce n’est pas beaucoup mais c’est déjà pas mal ! Ainsi, Fès se dote d’un tout nouveau « petit » festival intitulé « Festival Cinéma et Enfance ». Une appellation, déjà, qui donne des envies de salles obscures et de grands écrans…

Festival Cinéma et Enfance de Fès : Des longs-métrages suivis de rencontres-débats

Ainsi, la cité Idrisside offrira en effet les 24 et 25 février prochains à ses habitants ainsi qu’aux gens de passage, l’occasion de retomber en enfance via son évènement bien nommé, le Festival Cinéma et Enfance. Au programme : quatre films, deux par journée. C’est peu, mais c’est déjà beaucoup, d’autant que la qualité prévaut largement sur la quantité en matière d’animations culturelles. Le Festival Cinéma et Enfance de Fès est organisé par l’Institut français de la ville, en partenariat avec l’Association Soleil de Fès. Les organisateurs expliquent que le choix de la thématique de l’évènement « est un prétexte pour revisiter des films peut-être déjà vus et en découvrir d’autres venant d’horizons différents ». En prime, pour aller au-delà des simples projections le Festival Cinéma et Enfance de Fès programme des rencontres-débats autour de ces films !

Festival Cinéma et Enfance de Fès : Des auteurs, des enfants… Des enfances

affiche-cine-enfance

Figurent ainsi au programme du Festival Cinéma et Enfance de Fès quatre longs-métrages qui seront tous projetés au sein du cinéma Rex de la ville, les 24 et 25 février avec des séances à 17h et 19h30. Le premier film, présenté en présence du réalisateur, est « Majid » de Nassim Abassi (2011), un long sur l’histoire de Majid, 10 ans, qui travaille comme cireur de chaussures et décide de partir à la recherche du souvenir de ses défunts parents. Puis, il y aura « Nobody knows » de Kore-Eda Hirozaku (Japon) de 2004, l’histoire de quatre frères et sœurs qui doivent se débrouiller seuls. Le samedi, le public aura rendez-vous avec « Où est la maison de mon ami » d’Abbas Kiarostami (1987), l’histoire d’une mésaventure d’écoliers et enfin, « l’argent de poche » de François Truffaut (1975) sur les notions de copinage, de vie scolaire et des parents dans la vie d’un enfant. Le Festival Cinéma et Enfance présente ainsi quatre films de qualité, d’époques, pays, et styles différents permettant de dresser un panorama des enfances. A découvrir !

Festival Cinéma et Enfance au Cinéma Rex
Date: Les 24 et 25 février 2012
Adresse: 45, avenue Mohammed Slaoui à Fès

Ecrit par Blaneeadmin le 21 Février 2012.
Catégories: Sorties et événements à Fès