Où préparer ses examens à Marrakech ?

Etude Marrakech

Les partiels approchent, et le stress des préparations et révisions est bel et bien au rendez-vous, comme chaque année d’ailleurs. Lycéennes, universitaires et futurs lauréats sont soumis au stress de la préparation et parfois gèrent mal le compte à rebours. Certains préfèrent préparer dans leurs chambres, appartenance et rythme casanier obligent. D’autres votent davantage pour des lieux publics où l’on peut préparer en groupe, se motiver entre amis ou tout simplement changer le cadre des quatre murs où l’on accueille Morphéus.

A Marrakech, certaines adresses sont connues par leur vocation à accueillir les étudiants en préparation. En général facilement accessibles, à prix compétitifs et avec des prestations comme on aime (café, snacking, wifi etc.), ces adresses valent la peine d’être récapitulées pour mieux faciliter aux étudiants la tâche de choisir où étudier quoi.

Coutume depuis le temps : Etudier ailleurs où l’on dort

Certains étudiants préfèrent se consacrer à leurs préparations dans leurs chambres. C’est l’endroit idéal pour eux afin de se concentrer, jouissant de la tranquillité et de la commodité nécessaire. Pour certains, il est quasi impossible de bien travailler chez soi. Mille et une raisons peuvent nourrir cette tendance : besoin du travail de groupe, nécessité du déplacement, climat non approprié chez soi etc. Ceci dit, toutes les raisons sont bonnes pour enfiler ses baskets et se donner la peine d’aller là où l’on est sûrs du succès réflexif. Bibliothèques, espaces verts ou cafés, les adresses choisies par les étudiants sont de tous genres. Faisons le tour de la ville ocre pour voir où est-ce que l’on peut bien se préparer pour le grand jour.

Un petit tour dans la ville ocre : En quête d’espace et d’inspiration

Etude Marrakech

Quête d’espace d’inspiration, en ces temps de compte à rebours, est un synonyme de quête de mentions (pour la catégorie des non casaniers évidemment). A Marrakech, compte tenu du produit estudiantin riche et diversifié, les adresses ne manquent pas pour servir les jeunes étudiants aux espoirs grandioses.

Pour ceux qui se sentent mieux dans des bibliothèques, ils peuvent se rendre dans les bibliothèques des facultés, notamment la légendaire bibliothèque de la Faculté des Sciences Semlalia, spacieuse et motivante. Ils peuvent également se rendre dans la médiathèque de l’Institut Français de Marrakech, riche en ouvrages protecteurs et distinguée par un climat exceptionnel qui incite à la concentration. Pour ceux qui préfèrent davantage les espaces verts pour mieux se concentrer, les moins peuplés et plus recommandés sont, sans doute, le Jardin Harti, les Jardins de la Ménara, Arsat Moulay Abdessalam ainsi que les Jardins de l’Agdal.

Aux gourmands, les cafés restos snacks sont davantage recommandés. On peut y passer toute la journée en groupe d’amis ou même seuls. Cadre pratique, connexion wi-fi et service de restauration sur place, ces cafés permettent aux étudiants de travailler tranquillement en toute sécurité (à condition d’éviter les matchs).

Au Guéliz, on pourrait aller réviser au Café du Livre. Calme, sans télé, épuré et souvent peu fréquenté, le Café du Livre est un endroit vivement recommandé pour ceux qui souhaitent préparer leurs partiels dans un espace simple, bien climatisé, tout en étant bien servi et à l’abri des dérangements. On peut également lire ses polycopiés ou écrire sur son ordinateur au café restaurant le Melting Pot. Charmante adresse avec deux espaces aussi bien pour les réunions de groupe que pour le travail en solitaire, le Melting Pot s’annonce facilement accessible, dans la rue de Yougoslavie et ouvre ses portes jusque tard le soir.

A quelques pas de la faculté des sciences Semlalia, on retrouve le café restaurant Néobarroca. Havre unanime des étudiants, principalement les étudiants en sciences et en médecine, le Néobarroca ouvre ses portes aux bosseurs à partir de 7 heures du matin. A quelques pas en tournant à droite, on retrouve le légendaire café Taxi, où l’on peut prendre un bon petit déjeuner, déjeuner et même dîner, tout en préparant ses examens, que ce soit à la terrasse ou même à l’intérieur.

En avançant un peu vers l’école de commerce Sup de Co, on reconnaît le café restaurant El Ché, diminutif du révolutionnaire héros Che Guevara. A l’autre bout du boulevard, dans une ruelle un peu enfouie, on retrouve le café snack Chocolate, charmant espace aux couleurs vives qui ouvre ses portes aux étudiants toute la journée.

En continuant son avancée vers Marjane, on peut s’installer au café la Référence, adresse simple et calme dédiée à la concentration et au travail de réflexion. Pour les motorisés, on peut continuer encore en avançant sur la Route de Casablanca, pour atteindre un charmant coin niché à quelques pas de l’école Laaraki. Il s’agit du café snack et pâtisserie Del Sol, qui dispose de trois agréables espaces où le calme et la tranquillité donnent résolument envie de dévorer ses livres.

En faisant le tour vers la faculté de lettres ou encore la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, on peut s’engager à atteindre le fameux square d’El Badii, où l’on trouve le café Amelkis, légendaire repère pour les étudiants en lettres, économie, gestion et droit et qui se trouve à proximité de plusieurs papeteries.

Ecrit par Blaneeadmin le 13 Mai 2011.
Catégories: Autres (Marrakech)