Marina de Rabat

Marina Bouregreg: La perle nautique de Rabat

Marina Rabat Bouregreg (1)

Depuis son ouverture au public il y a deux ans, la Marina de Rabat continue de séduire les amateurs de sports nautiques. Au fil des mois, la Marina de Rabat s’est en effet transformée en véritable repaire des amateurs des loisirs de mer, et destination d’attraction pour les plaisanciers de différents horizons. Le nombre de plaisanciers qui investissent les espaces de la Marina de Rabat va croissant depuis quelques mois. Ce rush pour cette nouvelle destination de loisirs nautiques s’explique par les alizés et la clémence du climat que connaît la région de Rabat durant plusieurs mois de l’année. Mais, la Marina de Rabat n’est pas réservée aux seuls propriétaires de yachts. Même les personnes amatrices de promenades en bord de mer jettent leur dévolu sur le grand boulevard longeant la marina de Rabat qui offre une superbe vue.

Port fluvial de plaisance

La particularité de la Marina de Rabat se situe dans le fait qu’il s’agit du premier port fluvial de plaisance au Maroc. Contrairement aux marinas des villes méditerranéennes du Maroc, la Marina de Rabat a choisi pour emplacement l’embouchure du fleuve Bouregreg, pas loin de l’endroit où stationnaient les navires des pirates de Salé aux 17e et 18e siècles. La Marina de Bouregreg offre aux plaisanciers un grand espace qui dépasse les 8 hectares. La capacité d’accueil de la Marina de Bouregreg s’élève à 240 bateaux et yachts dont la taille varie entre 6 et 25 mètres de long. Outre les plaisanciers marocains, la marina de Bouregreg est prisée particulièrement par les bateaux en provenance d’Europe, en plus de quelques plaisanciers américains et australiens.

Bab Al Bahr

Bab Al Bahr Marina Bouregreg

Actuellement destination incontournable sur la côte Est de l’Atlantique, la Marina de Rabat se lance le défi de se transformer en escale obligatoire des croisières en destination de l’Afrique occidentale, les Caraïbes ou l’Amérique du Nord. Pour cela, la Marina de Rabat est en train d’étoffer son offre, notamment avec le grand projet Bab Al Bahr, dont la marina constitue la première partie. Ces deux infrastructures maritimes et touristiques font partie du grand chantier d’aménagement de la vallée du Bouregreg, qui s’étend sur une superficie de 30 hectares. Ce méga-projet comportera notamment des unités résidentielles, hôtelières et des offres de services.

Ecrit par Blaneeadmin le 29 Novembre 2010.
Catégories: Autres (Rabat)