Rendez-vous avec la dixième édition du La3bodaba, à Rabat !

Vous aimez les arts vivants ?! Alors vous connaissez certainement les rendez-vous du La3bodaba à Rabat ! Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez découvrir cette manifestation culturelle cette semaine, au cœur de la capitale.

Une expérience sonore autour du film «Les quatre sources»

Pour rappel, la manifestation La3bodaba est un évènement organisé par la Compagnie de théâtre Dabateatr et qui se base sur une résidence artistique. Cette dernière (qui permet ensuite les représentations) tenue en ce mois de janvier l’a été grâce également au partenariat avec le Goethe Institut de la ville. Ce mois-ci, c’était donc l’artiste Touda Bouanani qui était en résidence et le résultat de son travail sera présenté le vendredi 25 janvier à 20h, au Goethe Institut de Rabat.

Touda Bouanani présentera « Les quatre sources », un court métrage réalisé et écrit en 1979 par son défunt père le grand réalisateur Ahmed Bouanani. C’est son unique film en couleur qui nous emmène dans un univers poétique issu d’une légende marocaine. Il s’agit, en fait, remanié par le travail de sa fille, d’une expérience sonore autour du son du film, expérience réalisée en collaboration avec le trio Fat Old. A découvrir ! Suivra une projection autour de « Poèmes d’amour à Naïma » d’Ahmed Bouanani, extrait de « Les persiennes ».

A la découverte du roman d’Ahmed Bouanani… « L’Hôpital » !

Outre cette projection du film « Les quatre sources » accompagnée d’un vrai travail sur le son, le La3bodaba vous propose aussi ce mois-ci une lecture du texte « L’Hôpital », toujours d’Ahmed Bouanani. Cette lecture se tiendra le mercredi 23 janvier à 20h, toujours au Goethe Institut de Rabat. Ce texte sera, pour l’occasion, « mis en bouche » par Ismail Alaoui et interprété par la Compagnie « Spectacle pour tous ».

Pour rappel, Ahmed Bouanani est considéré comme l’une des grandes figures du cinéma marocain. Écrivain, il a publié plusieurs volumes de poésie et participe à la revue « Souffles » fondée par Abdellatif Laâbi. Il est mort en février 2011, à l’âge de 73 ans, à Aïn Oumghar, un village situé à une centaine de kilomètres de Marrakech, dans lequel il vivait retiré depuis plusieurs années. « L’Hôpital » est son unique roman, qui a été introuvable pendant plusieurs années. C’est donc une occasion à ne pas rater pour le découvrir ! A noter que les billets sont disponibles sur place à 30 Dh pour le tarif normal et 15 Dh pour les étudiants, sans emploi et enfants.

Ecrit par Blaneeadmin le 22 Janvier 2013.
Catégories: Sorties et événements à Rabat