Driss Ksikes, en conférence, pour présenter son ouvrage « L’homme descend du silence »

Driss ksikes
Si vous aimez la littérature… Que vous suivez les différents travaux que mène Driss Ksikes ou que vous souhaitiez davantage les découvrir, ne manquez pas les deux rencontres qui suivent !

Deux rencontres à Rabat !

Car, en effet, l’Institut français de Rabat organise tous prochainement deux rencontres littéraires autour de cet écrivain. Les deux rencontres se tiendront les 29 et 30 janvier prochains, toutes deux à 18h, au sein de la Salle Gérard Philipe de la capitale. Il s’agira d’une rencontre littéraire avec Driss Ksikes autour de son ouvrage nommé « L’homme descend du silence ». La lecture se fera par l’intermédiaire de Sophia Hadi et d’Alexandra Fournier, et le dialogue public avec l’auteur sera mené par Thierry Fabre. Pour rappel, ce libre –publié ce mois-ci aux Editions Al Manar à Paris- est le second récit de l’écrivain. Comme le rappellent les organisateurs, « L’homme descend du silence est structuré en quatre livres (comme dans les vieux textes), reconfigurant la trajectoire d’un homme, journaliste, passionné de théâtre, tiraillé entre colère et espoir, dans le monde chaotique d’aujourd’hui. Il est, d’un livre à l’autre, face à la mer ; face au vacarme ; face aux inventaires ; puis, face à l’inconnu ». A lire, absolument…

Un parcours remarquable…

couverture ouvrage driss ksikes
Petit rappel, si vous ne connaissez pas l’auteur et son parcours ! Driss Ksikes, qui sera présent pour ces deux conférences à l’Institut français de Rabat les 29 et 30 janvier, est né en 1968 à Casablanca. Ecrivain, journaliste, directeur du Cesem, centre de recherche de HEM, et de sa plateforme de recherche et revue Economia, il est aussi un auteur de théâtre et dramaturge reconnu sur la scène internationale. Un intellectuel inspiré, qui est par ailleurs auteur de quelques récits et essais dont un roman « Ma boîte noire » (Ed. Le Grand souffle, Paris & Tariq, Casablanca, 2006) qui raconte le désarroi d’un homme face aux mots qu’il collectionnait dans sa prime jeunesse. Mais aussi de « N’enterrez pas trop vite Big Brother », « Le métier d’intellectuel », co-écrit avec Fadma Aït Mous. Il est, enfin, le co-fondateur des Rencontres d’Averroès de Rabat ou encore du Dabateatr citoyen (2009-2012), entre autres. Un ouvrage et un homme à découvrir…

Institut français de Rabat
Adresse : Salle Gérard Philipe, 2, rue Al Yanboua

Ecrit par Blaneeadmin le 23 Janvier 2015.
Catégories: Sorties et événements à Rabat