La Cité du Détroit en photo au sein de la Galerie Photo Loft !

AFFICHE DE L EXPOSITION
Si vous êtes un des nombreux amoureux de la ville de Tanger, son histoire, la beauté de ses rues et ruelles… Si, aussi, vous êtes une ou un féru(e) de photographie, alors ne manquez pas le rendez-vous qui se tient actuellement au cœur de Tanger !

Tanger, sous toutes les coutures…

Car, en effet, la ville de Tanger accueille actuellement une exposition de photographies ! Et pas n’importe quelles photographies, celles de l’artiste photographe Mathias Magnus. Ces dernières sont regroupées autour de ce rendez-vous intitulé « Paradis Degré Zéro »… En somme, le premier niveau du paradis, un titre évocateur s’il en faut. Ainsi, dans cette exposition ouverte jusqu’au 29 novembre prochain, vous trouverez de très très nombreuses vues de la ville de Tanger sous son plus beau jour, et des clichés de nuit qui révèlent aussi toute sa beauté et sa profondeur. Pour profiter au maximum de cette exposition, la galerie d’art qui l’accueille, à savoir la galerie photo Loft de Tanger, organise les jeudis 13 et 27 novembre des nocturnes de 19h à minuit !

Quand les dichotomies font la beauté…

visuel officiel exposition M.M
Ainsi, si vous aimez la ville de Tanger, après avoir vu cette exposition « Paradis Degré Zéro » à la galerie Loft, vous risquez fort de l’aimer davantage encore… Si vous ne connaissez pas encore très bien ladite cité, cela vous donnera assurément envie de cerner son âme… Pour illustrer le propos photographique de l’artiste Mathias Magnus, les organisateurs ont cité un poème : « Un pied derrière l’autre – Tanger. Ville faite de mouvement. Ville faite parfois de rien ou de pas grand-chose. Rotule tordue. Ville belle. Ville laide. Ville hypnotique. Ville vide. Ville heureuse. Bras cassé. Ville triste. Ville qui jongle et se marre, ville qui vomit sa saleté. Ville qui se soigne et se fait belle. Œil crevé. Belle salope illettrée puis belle dame polyglotte. Aux commissures de ses lèvres blessées, je l’embrasse. J’aime. J’abhorre. Je suis Tanger. Un pied derrière l’autre ». Un poème évocateur, qui met en exergue toutes les dichotomies de la ville, et partant de là, toute ses beautés…

Ecrit par Blaneeadmin le 30 Octobre 2014.
Catégories: Sorties et événements à Tanger